Depuis le 4 avril, les fréquences et les jours de collecte ont évolués. Synonyme d’amélioration pour les habitants, l’optimisation du service de collecte se veut désormais plus proche de la réalité.

Soucieux d’améliorer le service à ses usagers, d’améliorer leur qualité de vie, tout en maitrisant son empreinte carbone, le Siom s’engage dans une démarche globale d’optimisation du service de collecte. Après Gometz-le-Châtel, Ballainvilliers, Linas, Montlhéry et La Ville-du-Bois, ce sont les *16 autres communes qui bénéficient d’une fréquence de collecte pour les ordures ménagères optimisée, et de nouveaux jours pour les ordures ménagères, la collecte sélective et les végétaux depuis le 4 avril.

Avec l’extension des consignes de tri depuis 2016 nos habitudes de tri ont considérablement été modifié, entrainant une diminution de + 10% en 10 ans des ordures ménagères. La fréquence de collecte est donc adaptée à la quantité des déchets produits et permet de réduire les nuisances induites par le passage des bennes en optimisant le circuit de collecte des bennes pour limiter leur empreinte carbone . Depuis le 4 avril, les tournées de collecte sont ainsi optimisées de façon à s’adapter à la production réelle de déchets ménagers.

Besoin d’un bac plus grand ? N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici ou via le 01 64 53 30 00.

*Bures-sur-Yvette, Champlan, Chevreuse, Gif-sur-Yvette, Igny, Les Ulis, Longjumeau, Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin, Vauhallan, Villebon-sur-Yvette, Villejust, Villiers-le-Bâcle, Saint-Rémy-lès-Chevreuse

A compter du 1er janvier 2024, la loi Anti-Gaspillage et Economie Circulaire (AGEC) généralisera la mise en place du tri à la source des biodéchets. Depuis le 4 avril, le Siom a anticipé cette obligation légale en proposant un service de collecte des biodéchets à l’ensemble des habitants volontaires de ses 21 communes.

Vous souhaitez vous porter volontaire pour la collecte des biodéchets ? Rendez-vous sur la page : www.siom.fr/collecte-des-biodéchets