Histoire

Un engagement durable dans l’économie circulaire

« Depuis 60 ans, nous sommes militants d’une démarche vertueuse pour faire des déchets une ressource. »

Jean-François Vigier

Président du Siom.

1959-2019 : Un engagement dans la durée

Souvenons-nous… Dans les années 80, les reportages des journaux télévisés rappelaient régulièrement à notre bon souvenir ces décharges géantes, montagnes d’ordures, ouvertes à tout vent. Les 500 grandes décharges autorisées étaient à la limite de la saturation, les décharges sauvages à ciel ouvert polluaient les bords des routes et plus de 50% des déchets ménagers étaient enfouis. À cette époque, peu nombreux étaient ceux qui estimaient que les déchets n’étaient pas des ordures ! D’ailleurs, ce n’est qu’en 1992 qu’une première loi a été votée pour valoriser les déchets ménagers par « recyclage ou tout autre moyen permettant de fournir de l’énergie ». Dans les années 80, le Siom investissait déjà dans un four avec récupération de chaleur et la collecte sélective était à l’étude avant d’être progressivement mise en place sur tout son territoire au début des années 2000.

 Statuts du Siom

21 communes engagées dans le déchet ressource

Le Siom de la Vallée de Chevreuse assure la collecte et le traitement des ordures ménagères des 206 382 habitants de son territoire. Depuis sa création en 1959, le syndicat est dans le « faire », le concret. Le lancement en 2018 par le Gouvernement de la Feuille de route de l’économie circulaire, a conforté ses engagements pour donner vie à la 7e ressource.

 

Generated with Qt Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (78) Communauté Paris-Saclay (91)

En route pour l’économie circulaire

Le comité syndical

Le Siom est administré par un comité syndical, constitué de 42 délégués titulaires et 42 délégués suppléants, représentant les communes qui font partie du Siom. Il définit la politique du syndicat, vote le budget, décide des investissements et de sa gestion.

Les dates clés du Siom

leo. nunc elit. amet, libero. facilisis