Système de management

Une démarche d’amélioration continue

Le Siom est certifié ISO 14 001, depuis 2005 et ISO 50 001, depuis 2011. L’audit de renouvellement, qui s’est déroulé fin octobre 2018, s’est conclu avec succès. Ce qui ouvre la voie à de nouveaux challenges…

Le système de management du Siom est de nouveau à l’honneur. En effet, la maîtrise des impacts énergétiques et environnementaux a été doublement « certifiée » en 2018. Depuis la première certification obtenue par le Siom en 2013 (voir p.10), les normes ont beaucoup évolué pour répondre aux nouveaux besoins et intégrer, notamment, l’évaluation du cycle de vie au regard de l’économie circulaire. Le Siom a su relever pleinement ces défis comme en atteste l’audit de renouvellement de ses certifications ISO 14 001 et 50 001, conduit en octobre 2018 et qui s’est conclu avec succès. L’auditeur n’a constaté aucun écart à la norme et le bilan est extrêmement positif car il fait ressortir 10 points forts.

La réorganisation des services participe à la performance
Le fait que les partenaires du Siom soient définitivement parties prenantes dans la politique environnementale et énergétique du syndicat est également un atout majeur. S’y ajoutent la réorganisation en 2017 des services du Siom en deux pôles – Technique et Ressources – qui concourent à un système de management performant.

Les élus et toutes les équipes intègrent également, dans le management au quotidien, la meilleure maîtrise possible de la qualité des services fournis aux clients et aux usagers et du coût global de ces prestations.
Mais tout cela ne serait pas possible sans l’engagement de tous et une communication régulière et efficace sur tout le territoire et auprès de tous les acteurs.

ISO 14 001

 

 

En octobre 2018, le SIOM a renouvelé sa certification ISO 14001 pour l’ensemble de ses activités (usine d’incinération, déchèterie, collecte).

Parmi les résultats importants et significatifs, une attention particulière a été portée aux indicateurs suivants :

  • La baisse continue du tonnage d’OMA par habitant (317T /hab en 2019 contre
    318.5 en 2018)
  • la hausse des rendements thermiques du réseau chaleur de Villejust (85% en 2019 contre 80% en 2018),
  • et l’augmentation de la performance énergétique de l’UVE à 93%
ISO 50 001


Conscient de la nécessité de gérer efficacement l’énergie au quotidien, le SIOM a mis en place un système de management de l’énergie (ISO 50001) certifié par l’AFNOR en juin 2013, certification qui a été renouvelée en octobre 2018. L’UVE de Villejust a été la première unité du secteur public à recevoir la certification ISO 50 001.

L’objectif de ce système de management est double :

  • Augmenter fortement le niveau de valorisation de l’énergie produite par l’incinération des déchets
  • Réduire les consommations d’énergie nécessaires au fonctionnement des processus.

Les résultats sont évalués à travers 3 indicateurs :

  • La performance énergétique, soit le rapport entre l’énergie valorisée (de laquelle est déduite l’énergie achetée) et l’énergie apportée par les déchets.
  • La quantité d’énergie valorisée par tonne de déchets incinérés
  • En 2019, un nouvel indicateur de performance est analysé : la production des chaudières en Mwh.

Cette démarche permet au SIOM de disposer d’une organisation et de méthodologies visant à poursuivre l’amélioration continue en termes de performance énergétique, réduction des consommations (= préservation des ressources naturelles).

id amet, sed quis, Phasellus neque. at ipsum pulvinar leo libero